Skip to main content

Dans cette nouvelle édition de Drive to TEAM, nous en apprenons plus sur Marwan Ali, notre assistant DAF en herbe !

Marwan, c’est le genre de personne qu’on n’entend pas énormément, mais qui en fait beaucoup. En compagnie de Léa, il travaille au pôle administration et finances en tant que stagiaire chez DooH it ! Dans ce Drive to TEAM, allons à sa rencontre.

__________

Salut Marwan, bienvenue dans cette édition Drive to Team, comment vas-tu aujourd’hui ?
Marwan Ali, assistant DAF

Ça va, ça va, merci !

Est-ce que tu pourrais nous parler de ton parcours scolaire ?

Premièrement, j’ai passé mon bac scientifique en Egypte, en 2016, à la suite duquel j’ai intégré une Licence Administration et Echanges internationaux en France. Au bout d’un an, je me suis rendu compte que ce n’était pas ce que je voulais faire plus tard. Je voulais plutôt me diriger vers la finance ou l’investissement bancaire. C’est pourquoi j’ai postulé au concours Link en 2017 afin d’intégrer le programme Grande Ecole de Paris School of Business (PSB).

Je suis ensuite allé à Manchester où j’ai effectué ma troisième année en Comptabilité et Finances. De retour en France, j’ai entamé un Master en Finances de l’Entreprise avec Léa et je fais actuellement ma deuxième année.

Je suis arrivé chez DooH it début novembre en tant qu’assistant DAF (directeur administratif et financier).

Qu’est-ce qui t’a mené vers la finance ?

Lorsque j’étais en administration, je me suis rendu compte que les chiffres me manquaient. C’est pourquoi j’ai eu à faire des maths financières.

Alala, j’admire les gens qui aiment les chiffres. Je déteste ça, moi ! Qu’est-ce que tu aimes dans le métier de DAF ?

Lorsque tu es DAF, tu vois tout le cashflow de l’entreprise et tu fixes les budgets. En bref, tu as beaucoup de responsabilités et c’est ce que j’aime. Comme je suis quelqu’un de plutôt chill au quotidien, exercer ce métier me donne un bon coup de stress ! [rires]

Est-ce que tu penses qu’il faut nécessairement aimer les chiffres pour être DAF ?

Oui ! Mais il va falloir redoubler d’efforts. Un DAF doit faire face aux bilans et aux factures plusieurs heures par jour. Ça peut même être agaçant pour quelqu’un qui aime les chiffres, alors quelqu’un qui ne les aime pas… Ça va être compliqué de persévérer.

Tout à l’heure, tu m’as parlé du stress au travail. Tu en ressens ?

Oui ! Rien qu’aujourd’hui, je me suis trompé de destinataire pour une facture donc ça m’a mis un coup de stress. Mais ce que j’en retiens, c’est que j’ai appris de ma faute.

Raconte-moi ton expérience en tant qu’assistant de Léa.

On s’entend très bien parce qu’on se connaît bien ! Elle m’a très bien formé dans toutes les tâches qui me sont attribuées. Elle a vraiment fait un bon travail.

Tu as besoin de ce stage pour valider ton M2. Qu’est-ce qui t’a poussé à venir chez DooH it ?

Depuis que j’ai commencé mes études, j’entreprends de faire un à deux stages par an, mais toujours dans des grosses boîtes. Même si ces expériences précédentes ont été très intéressantes, j’ai eu la sensation de plonger dans un océan. J’ai alors voulu terminer mon parcours scolaire dans une start-up pour avoir plus de responsabilités et toucher plus de domaines, notamment l’administratif.

Ce qui t’a plu ici, c’est qu’il y ait plus de défis ?

Oui. Et l’ambiance aussi !

Comment as-tu évolué entre tes expériences passées et ton expérience actuelle ?

Ce que j’ai brièvement appris auparavant, c’est l’esprit corporate. Ici, même si la rigueur est de mise, il y a beaucoup de compréhension et de solidarité. J’apprends à travailler en équipe chez DooH it, et c’est ce qui m’a fait défaut lors de mes anciennes expériences. Aujourd’hui, je me sens chanceux de travailler avec Léa.

Depuis que tu es arrivé ici, as-tu une journée type ?

Dès le réveil, je bois un café sans sucre. Et dès que j’arrive au bureau, je continue avec un deuxième café. Ensuite, je checke immédiatement le tableau des relances. A part cette petite routine, je n’ai pas vraiment eu de journée type depuis que je suis arrivé ici.

As-tu des passions dans la vie ?

J’ai deux passions dans la vie. Tout d’abord, la musique. Je suis fan de jazz, et tous les lundis après le travail, je me rends à un jazz bar que j’aime beaucoup. Ma deuxième passion, c’est la géographie. Tous les soirs, avant de dormir, je révise les capitales du monde. Je tiens même un Excel qui m’aide à apprendre par cœur les capitales des 197 pays du monde !

As-tu une réussite ou une fierté particulière que tu voudrais nous partager ?

Ma plus belle réussite, c’est d’être parti seul à l’étranger. 

As-tu un mot pour conclure ?

Cette aventure a superbement commencé, et j’espère qu’elle continuera ainsi !

Bonus : la Gif Attitude de Marwan

Merci beaucoup d’avoir répondu à toutes nos questions pour ce Drive to TEAM !

A bientôt pour un nouveau portrait 😉

Nawal Sissi

Nawal Sissi

Dotée d’une imagination débordante et d’un amour profond pour les liens sociaux, Nawal s’est dirigée vers les métiers de la communication après avoir obtenu une licence de droit et enchaîné des jobs alimentaires. Au-delà de sa plume plus tranchante qu’aiguisée, Nawal aime assouvir sa curiosité en touchant à plusieurs compétences qui mettent à profit sa créativité. Elle rejoint l’équipe DooH it en septembre 2021.

Laisser un commentaire