Bonjour à tous ! 
Quels sont ces mots à la mode que nous utilisons tous sans forcément comprendre les tenants et aboutissants. DooH it vous explique ce qu’il se cache derrière les 3 façons dont on peut construire des campagnes de communication efficacesLe plurimédia, le cross-média et le transmédia sont des stratégies efficientes mais nous verrons ensemble, comment aller plus loin pour mieux capter et intéresser vos audiences. 

Bonne lecture 🙂 

 

Le Plurimédia c’est quoi ?

 

Concrètement, cette approche permet de diffuser un même message publicitaire via différents canaux (Presse, TV, Radio etc…). Le tout sans chercher d’interactions entre les canaux ou envers le consommateur. L’objectif de cette technique est d’optimiser la couverture de ses campagnes de communication en additionnant les différentes audiences touchées. On le sait, un message n’est bien mémorisé qu’au bout de sa troisième vue/écoute. Le plurimédia permet d’optimiser ce taux de mémorisation tout en profitant des différents avantages que proposent les canaux de communications. 

Le désenchantement autour du format publicitaire n’a pas mis longtemps : publicité intrusive jugée comme agressive, désintérêt pour les informations publicitaires, l’effet waouh n’est plus de mise. Cela va de paire avec la baisse conséquente du temps d’attention moyen des consommateurs ces dernières années.

Le plurimédia a eu des beaux jours et en a encore devant lui mais comment faire pour intéresser les Gen Y et Gen Z qui attendent de la personnalisation dans les interactions ? Heureusement certaines innovations le permettent.

Revenons sur un exemple de campagne pluri-média réussie : 

Qui n’a pas connu le fameux bonhomme vert de Cetelem ? Du spot TV, aux emails d’affiliation, à l’affichage, c’est une des campagnes de communication plurimédia les plus réussies. Cette stratégie a permis d’ancrer la marque dans l’esprit des consommateurs. On peut aisément dire que grâce à cela, Cetelem est devenue une marque :  top of mind.

 

Le Cross-média et l’inclusion des solutions internet

 

A la différence du plurimédia, le cross-média va chercher à créer une logique entre les différents canaux mobilisés. La recherche d’une complémentarité en est l’idée première c’est pour cette raison que le medium privilégié en complément, est internet. Avec les récentes évolutions technologiques majeurs, il est indéniable que capitaliser sur une redirection vers le site web est une démarche efficiente. D’un simple url apposé sur une affiche à un flash code, le drive to web a connu une explosion et la génération de leads un bouleversement. La personnalisation du message, le ciblage psychographique et démographique en passant par l’interactivité avec les supports de communication ont été facilité par cette démarche de cross-média. L’impact du message s’en est vu décuplé.

Dû aux constantes mutations notamment en matière de technologie, un “vide juridique” s’est créé. Il importe de le combler rapidement aux vues de la croissance exponentielle du transmédia et de constituer ainsi une sécurité juridique

Laissez-moi vous expliquer : 

Étant donné qu’un contenu transmédia emprunte à un ou plusieurs médias « classiques », il est nécessaire de décomposer la relation contractuelle transmédia en relations contractuelles de médias « classiques » afin d’en déterminer le régime juridique. Avec l’essor du cross-média, certains scénario font directement appel à l’inventivité et à l’ingéniosité du spectateur. Dans ce type de productions immersives, toutes les pièces du cross-média s’assemblent pour former une fiction globale unique et cohérente que le public doit pouvoir lui-même reconstituer comme un puzzle. Le spectateur n’est donc plus un simple consommateur, il devient lui-même acteur de la fiction et interagit avec l’histoire et ses personnages.

Malgré la création récente de cette technique, les années 2000, on a vu fleurir plusieurs campagnes de communication très réussies l’utilisant.
Prenons l’exemple de deux médias proposant une offre de cross-canal. TF1 et Médiapost en 2015 avaient déjà mis en place une offre cross-média commercialisée 90 000 €. Leur partenariat comprenait un spot télé sur TF1, un relais sur internet, le tout couplé d’une distribution d’un message sous enveloppe. Cela a permis de réaliser une campagne visible et efficace pour annoncer la campagne promotionnelle de TF1 Conso.

 

Le Transmédia, le storytelling avant tout

 

Comme le disait Frank Rose, de Wired, le transmédia doit être immersif et participatif. On embarque le plus possible son public à travers un storytelling puissant. Ne cherchant pas à adapter son histoire aux différents médias, le transmédia cherche plutôt à décliner son contenu principal sur chaque média. Le public peut ainsi utiliser les différentes entrées pour intégrer l’histoire. Nous comprenons dès lors que le transmédia va au delà du cross-média ou plurimédia. Le développement narratif prend une nouvelle envergure en jouant avec les contraintes de chaque médias.

Le marketing et la communication ont trouvé un allié de taille dans les nouveaux enjeux de conquêtes. On le sait, les GEN Z encore plus que les GEN Y sont des audiences difficiles à capter, acquérir et fidéliser. 

Le transmédia apparaît dès lors comme une technique permettant un triple intérêt :

  • Augmenter le potentiel de son marché et l’enrichir,
  • Créer des nouvelles opportunités publicitaires 
  • Capter des audiences spécifiques en poussant un contenu contextualisé et personnalisé. 

Produits comme services, le transmédia permet d’enrichir l’expérience des consommateurs.

Prenons un exemple qui parlera à la plupart d’entre vous.

Star Wars a utilisé une des meilleures stratégie transmédia possible :

  • Films, 
  • Séries animées, 
  • Livres, 
  • Jeux vidéos, 
  • Bandes dessinés, 
  • Figurines…

En multipliant le développement narratif de la saga sur ses différents canaux, Lucas Film, a su développer de nouvelles intrigues scénaristiques notamment basées sur des personnages secondaires. Le développement de l’histoire est aussi infini que son merchandising, preuve en est de l’efficacité de leur stratégie.

 

Que peut vous apporter DooH it ?

 

DooH it vous propose de développer vos stratégies à travers un nouveau genre de médias tactiques.

En proposant des produits toujours plus innovants, notre régie publicitaire apporte de nouvelles solutions pour développer vos stratégies de communication. En effet, ses supports tactiques-publicitaires présents dans des lieux inédits tels que les VTC, permettent aux annonceurs de retrouver l’effet “Waouh” tant espéré chez le consommateur.

Mais l’inventivité des solutions proposées ne s’arrête pas là. 

Le fait qu’elles soient couplées d’un service de rechargement gratuit de Smartphone rend l’acceptation de la publicité nettement plus aisée. On s’en doute, la publicité rendue servicielle et non intrusive améliore considérablement l’expérience utilisateur

Un autre avantage de nos solutions innovantes ?

La dernière en lice : le Digicab permet de cibler précisément votre audience et d’obtenir des KPI pertinents sur vos campagnes de communication. Ainsi dotée d’une IA, celle-ci est capable de reconnaître le persona (l’âge et le genre) de l’utilisateur. Le Digicab peut diffuser vos contenus publicitaires à l’audience de votre choix et obtenir le temps d’attention réel à ceux-ci.

Ce n’est pas tout !

DooH it vous propose d’interagir avec vos audiences par l’intermédiaire de QR Code pour réaliser un drive to store et/ou web et d’inclure un incentive pour toujours plus de résultat.

Alors qu’attendez-vous pour vos prochaines campagnes, faites nous confiance !
Contactez nous