Notre édition Drive to TEAM continue avec Shem’s TLEMCANI, responsable communication 

Aujourd’hui dans  l’édition Drive to TEAM, DooH it laisse la parole à Shem’s Tlemçani, notre responsable communication, pour nous parler de son parcours et de son arrivée en France. 

 

Salut Shem’s, bienvenue dans cette édition Drive to TEAM, comment vas-tu aujourd’hui ?

Je vais très bien ! Cet exercice est assez marrant pour moi, étant donné qu’habituellement je suis la personne qui pose ces questions. Là, j’ai l’impression de répondre à moi-même : 

  • Shem’s : comment vas-tu ? 
  • Shem’s : bah écoute tranquille et toi ? 
  • Shem’s : on fait avec…

 

Peux-tu nous parler un peu de ton parcours scolaire ?  

Je suis arrivée à Paris en 2016 après avoir obtenu mon baccalauréat STMG à Casablanca. Je voulais absolument quitter le Maroc pour vivre de nouvelles aventures et avoir ENFIN mon indépendance. En seconde, je fantasmais déjà sur ma future vie de femme libre. Uhmmm à ce moment j’omettais le fait que vivre seule impliquait également de payer des factures (à temps, je tiens à le préciser), stresser pour son titre de séjour ( 70% du temps), faire la vaisselle, se nourrir correctement (pas que des spaghettis), faire face à la solitude et bien d’autres choses.  En gros, j’étais une adolescente en pleine crise qui voulait absolument s’émanciper ( c’est toujours le cas, mais en moins drama queen).  Donc en 2016 je pose mes bagages à Paris, après avoir pleuré pendant 3 heures à l’aéroport parce que je quittais mon petit foyer tout douillet (ah oui, là on fait moins la maline) et je débute mon cursus en DUT Techniques de Commercialisation à Paris Descartes. Après ces deux ans, j’ai intégré une licence professionnelle chef de projet communication, toujours à Descartes. Depuis, j’ai découvert les métiers de la communication et de la publicité et ai continué avec un premier master en Marketing Événementiel et un second en Planning Stratégique et Design Thinking, pour cette année.

 

Qu’est-ce qui t’a amené chez DooH it ?

Tout simplement le hasard. Cette année covidée m’a bien compliqué la tâche pour trouver une alternance. Je suis passée par toutes les émotions possibles. Mais, par chance, mon école m’avait transmis une offre à laquelle j’ai postulé et l’entretien s’est bien déroulé, bien qu’apparemment je suis allée trop franco sur certains points, mais ça a marché. 

 

C’est quoi ta journée type ? As-tu un rituel ?  

Franchement, j’aurais bien aimé vous dire  qu’avant d’aller au travail je me fais un petit kiff et  je saute en parachute ( c’est vraiment mon rêve), mais mon seul rituel est d’appuyer à plusieurs reprises sur le bouton stop de mon réveil. Sinon, quand je suis en télétravail, j’ai beaucoup plus de temps pour faire du sport avant de commencer la matinée.

Comme tout le monde, sauf si je me suis farcie un colis suspect, un train supprimé ou une coupure d’électricité dans le métro, je débute la matinée de bonne humeur, avec les différents mails à traiter, les missions et tâches à mener durant la semaine. 

 

As-tu une réussite/fierté particulière dont tu voudrais nous parler ? 

Je suis très contente de faire partie de l’équipe DooH it.  Après des recherches qui ont généré en moi, stress et désespoir, j’ai pu enfin, me libérer de ce poids et faire partie d’une réelle team, super motivée et agréable au quotidien dans le travail. 

 

Un petit mot pour conclure ?

Je comprends enfin la tête de mes collègues quand je leur dis “les gars, vous pouvez faire le Drive to TEAM”. C’est un réel travail d’”écriture” et nous ne sommes pas tous capables d’écrire sur nous-même. 

 

Merci beaucoup d’avoir répondu à toutes nos questions pour ce dernier Drive to TEAM !