Notre édition Drive to TEAM continue avec Vivien VADROT 

Aujourd’hui dans l’édition Drive to TEAM, DooH it laisse la parole à son motion designer junior, Vivien Vadrot. Pour lui, la musique ne se résume pas qu’à des notes, mais est une réelle source d’inspiration.

Salut Vivien, bienvenue dans cette édition Drive to TEAM, comment vas-tu aujourd’hui ? 

Hello l’équipe, je vais plutôt bien en ces temps troubles. La vie étudiante n’est pas forcément facile en ce moment donc on se sert les coudes pour tirer le maximum d’expérience de cette situation un peu plus atypique. 

 

Peux-tu nous parler un peu de ton parcours scolaire ?   

Mon parcours scolaire est assez banal de ma primaire jusqu’à ma 3eme. Après mon collège je me suis dirigé en seconde générale à Alber de Mun, un lycée situé dans le 7e arrondissement. Dans ce même lycée, je suis rentré en STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable), je ne regrette absolument pas ce choix. J’ai rencontré des gens incroyables et formé un groupe d’amis qui reste, à ce jour, encore intact ahah. Dès l’obtention de mon Bac, je me suis dirigé dans un IUT à Ville-d’avray. Les premiers mois étaient difficiles, j’ai pris conscience que les filières scientifiques n’étaient pas faites pour moi. Je me suis alors inscrit à l’IIM pour la rentrée 2017. À l’IIM la première année est une préparatoire où les étudiants découvrent de nouvelles matières dans le numérique et le digital. Ces matières sont divisées en 5 axes ( animation 3D, Jeu vidéo, Communication, Développement Web, Création et Design) je me suis dirigé vers l’axe création et design (nous étudions l’illustration, design web, application, motion design, montage, le Print, l’identité d’une marque…) . J’ai obtenu mon bac +3 de chef de projet créatif. J’ai, par la suite, postulé pour un Master Direction artistique.

 

Quels ont été pour toi les déclencheurs pour devenir motion designer  ?

Je dessine depuis tout petit, des histoires comme un story-board. J’ai eu l’occasion de faire un stage dans une agence de communication pendant ma première année. J’ai eu également la chance de faire un peu de motion design. J’ai décidé de dédier mon temps libre à apprendre cet “art”, jusqu’à pouvoir proposer des projets concrets. 

Qu’est-ce qui t’a amené chez DooH it ? 

Durant ma troisième année je devais effectuer un stage de 6 mois. J’ai donc  postulé dans des agences de communication et des start-up comme DooH it. J’ai eu la chance de passer un entretien avec Guillaume. Suite à ce dernier, j’ai décidé d’intégrer DooH it. Je ne regrette pas ! Avec Guillaume, nos compétences créatives sont complémentaires. Après mes 6 mois ici, j’ai demandé à continuer en alternance, pour mon master.

 

C’est quoi ta journée type ? As-tu un rituel ? 

Ma journée type : j’ai besoin d’avoir ma dose de musique le matin et le soir, donc souvent dans les transports pour aller travailler. J’en profite aussi pour faire des veilles graphiques et regarder des projets créatifs tendances. Cela permet d’aiguiser mon œil de graphisme. Un soir sur deux, je fais une heure de sport, principalement des entraînements de Muay Thaï, cela permet de se défouler. Le soir, généralement, je passe du temps en vocal avec mes amis, c’est d’autant plus important avec cette période. 

As-tu une réussite/fierté particulière dont tu voudrais nous parler ? 

Ça peut paraître un peu cliché, mais je pense que je choisirai mes choix/mon parcours ça m’a mené où je suis actuellement. Avoir un métier passionnant et créatif est important pour moi. J’ai la chance de travailler avec des gens innovants, créatifs et à l’écoute des idées de chacun.  

 

Un petit mot pour conclure ?

N’oubliez pas “l’inspiration c’est la musique “ ! 

 

Merci beaucoup d’avoir répondu à toutes nos questions pour ce Drive to TEAM !

A bientôt pour un nouveau portrait 😉