Skip to main content

On va vous montrer comment amener du trafic sur votre site B2B.

Si vous êtes arrivé ici, c’est pour l’une de ces 3 raisons. Soit vous voulez optimiser votre site, soit vous voulez naïvement vous rassurer sur la qualité de ce dernier… Soit, enfin, vous êtes tout simplement tombés sur un bon site qui génère naturellement du trafic (le trafic étant vous-même, évidemment). Pour des raisons évidentes de narcissisme, nous pensons que c’est la troisième option qui vous a amenés ici. Et maintenant que vous êtes là, installez-vous et prenez des notes.*

*Promis, on vous veut que du bien.

De l’importance d’humaniser le client

Votre client est un être humain

Vous êtes une super entreprise qui propose des offres géniales ? Si oui, vous serez tout de suite tentés de faire des pieds et des mains pour prouver au client que vous êtes à la pointe de l’expertise et qu’il ne trouvera pas mieux ailleurs.

Pour ce faire, vous allez user de mots compliqués et de phrases à rallonge pour donner de la crédibilité à ce que vous vendez. Et comme vous ne voulez surtout pas paraître ridicule, vous allez opter pour une écriture bleue, sur un bloc bleu, sur un fond qui est lui-même bleu. Et tout ça parce que Patrice, du service commercial, vous a dit que le bleu, “ça faisait sérieux”. 

Sauf que vous oubliez quelque chose de primordial, là.

Le client, sur le papier, c’est bien une entreprise. 

Mais vous n’avez pas les bonnes définitions de l’entreprise. 

  1. Entreprise, nf : être humain qui a des émotions, des opinions et des goûts qui lui sont propres.
  2. Entreprise, nf : employé.e qui ne cherche qu’à être emballé.e par l’idée du siècle que vous lui proposez.

Si vous voulez que votre client adhère, il va falloir que vous l’accueilliez sur votre site comme vous auriez aimé l’être vous-même.

Affichez un message clair sur votre site B2B.

Parlez-lui avec des mots simples et limpides. Optez pour des phrases courtes. Privilégiez la voie active pour rendre le tout plus vivant. Le but n’est pas qu’il fuie à la lecture de votre slogan ! C’est même tout l’inverse : vous souhaitez qu’il comprenne qui vous êtes et ce que vous faites.

Parler clairement ne veut pas dire omettre tout vocabulaire technique. Évidemment, vous pouvez – et vous devez même, parfois – employer des mots experts car il n’en existe pas de synonymes (et accessoirement pour booster votre SEO, mais ça, on le verra plus bas). Toutefois, veillez toujours à ce que vous les explicitiez de telle sorte à les rendre accessibles au plus grand nombre

Bref, le mot d’ordre, c’est la COM-PRÉ-HEN-SION.

Par ailleurs, la compréhension d’un site internet ne se joue pas qu’au niveau du langage utilisé, mais aussi au niveau de sa structure. En d’autres termes, si vous simplifiez vos phrases, vous allez aussi devoir adopter un menu simple. En tous cas, évitez d’avoir un menu qui renvoie à 8 sous-catégories. 

N’oubliez pas : vous devez faciliter l’expérience utilisateur sur le site. 

Et, en parlant d’expérience utilisateur, vous devez toujours garder en tête que votre site ne sera pas forcément consulté sur le même média. 

De l’importance de vivre avec son temps

Pensez à la pluralité des médias

On ne va pas passer par quatre chemins.

Si vous n’avez pas de site responsive à ce jour, vous vous tirez une balle dans le pied.

Voilà, c’est dit.

Ne venez pas argumenter avec des “au boulot, on travaille sur un ordinateur”, parce qu’on ne vous écoutera pas.

Oui, votre client potentiel a plus de chance de checker votre site sur un ordinateur au bureau… s’il est bien à son bureau, qu’il n’est pas dans l’urgence et qu’il a le temps de se concentrer que sur vous. Et en définitive, rassembler toutes ces conditions, c’est plutôt compromis.

Votre client peut très bien profiter d’un trajet dans le métro pour surfer sur son mobile ou utiliser sa tablette les jours de télétravail. Bref, on ne peut jamais vraiment savoir comment votre client tombera sur votre site B2B.

Ce qu’il faut assurer, cependant, c’est qu’il soit content de tomber sur votre site.

Et puisque 51% des Français privilégient l’usage de leur smartphone pour surfer sur internet (source : ARCEP/CSA), optimiser l’expérience client sur ce format devient primordial. 

Les avantages d’un site responsive

Tout d’abord, en adoptant une interface responsive, vous ferez chuter le taux de rebond. Eh oui, personne n’a envie de se casser la tête à déchiffrer le mot coupé à droite de son écran ! Instantanément, n’importe qui quitterait la page sans même avoir cherché à comprendre ce dont il s’agissait. Comme vu plus haut, la lisibilité est un facteur essentiel de compréhension.

Par ailleurs, vous saviez, vous, qu’au-delà de 3 secondes de chargement, l’internaute a plus de chance d’abandonner sa requête ? Alors vous nous répondrez peut-être que vous ne voyez pas le rapport avec le responsive. Mais il y en a bien un : sur site mobile, les données sont allégées et la vitesse de chargement se voit donc… réduite ! C’est pas magique, ça ? 

On a failli oublier de vous dire l’essentiel, le top du top, le plus grand must know de tous les temps (on exagère à peine…).

Google privilégie les sites responsive, dits mobile first, pour son référencement.

Vous pouvez continuer à lire cette dernière phrase en boucle, ou vous pouvez continuer de scroller. On vous en dit plus.

De l’importance d’avoir un blog

Si vous avez déjà un site ou que vous avez commencé à vous intéresser au sujet, vous avez dû lire partout que le SEO, c’était LE truc à ne pas négliger. 

Mais le SEO, qu’est-ce que c’est, exactement ? 

Le Search Engine Optimization (SEO), c’est la méthode utilisée pour faire remonter votre site, B2B ou pas, en tête des recherches internet. 

En bref, tout ce qu’on vous a dit dans la première partie de cet article sur la lisibilité à destination des êtres humains… vaut aussi pour la lisibilité à destination des machines !

Sauf qu’une fois qu’on a fait nos fiches produit ou service, qu’on a rédigé sa rubrique qui sommes-nous et qu’on a intégré un formulaire de contact, on a plus vraiment beaucoup de mots à utiliser. Et c’est la répétition d’un même mot clé, entre autres facteurs importants, qui permet d’optimiser le SEO.

C’est pourquoi, on vous ordonne… euh, conseille de créer un blog. En alimentant régulièrement votre site d’articles en lien avec votre activité, vous n’avez rien à perdre – si ce n’est la dernière position Google de votre site internet. Et parce qu’on sait que vous nous croyez plus quand on vous parle chiffre, sachez qu’un blog génère +434% de trafic ! (source : techclient.com)

Ce n’est pas tout. D’après une étude menée par Demand Metric, les entreprises qui possèdent un blog génèrent en moyenne +67% de leads (ou clients potentiels, en français) supplémentaires. Énorme, hein ?

En définitive, créer un blog vous permettra d’avoir plus de trafic et plus de leads sur votre site B2B.

En plus, écrire sur des thématiques que vous maîtrisez apportera de la valeur à votre entreprise et vous classera au rang d’expert. Mais toujours sans les mots compliqués, compris ?

Nawal Sissi

Nawal Sissi

Dotée d’une imagination débordante et d’un amour profond pour les liens sociaux, Nawal s’est dirigée vers les métiers de la communication après avoir obtenu une licence de droit et enchaîné des jobs alimentaires. Au-delà de sa plume plus tranchante qu’aiguisée, Nawal aime assouvir sa curiosité en touchant à plusieurs compétences qui mettent à profit sa créativité. Elle rejoint l’équipe DooH it en septembre 2021.

Laisser un commentaire